L'histoire de la montre de plongée

L'histoire de la montre de plongée

Posted by Hugo Durantet on

 

Que vous soyez professionnels ou simples amateurs d’horlogerie, la montre de plongée ne laisse pas indifférent par son look singulier. Ses origines sont le fruit de la naissance des premières montre étanches

 

      Plongez dans l'univers fascinant des montres de plongée avec LM Horlogerie, votre guide privilégié vers l'alliance parfaite entre esthétique raffinée et fonctionnalité exceptionnelle. Explorez l'évolution de ces instruments horlogers, leurs caractéristiques spécifiques, et découvrez l'impact profond de la plongée sous-marine sur le design horloger contemporain.

 

  1. L’histoire de la montre de plongée

    Au début du XXe siècle, lorsque la montre de poche s'est déplacée vers le poignet, elle a rapidement été confrontée à des problèmes d'étanchéité auxquels elle n'était que peu exposée auparavant. Pour remédier à ce problème, les horlogers ont entrepris diverses tentatives, débouchant sur différents brevets liés à l'étanchéité. 

Ainsi, le 30 octobre 1925, Paul Perregaux et Georges Perret ont déposé un brevet pour une montre dont la couronne vissée assurait l'étanchéité au niveau de la tige de remontoir. Ces derniers ont cédé leurs droits à Hans Wilsdorf, fondateur de Rolex S.A., qui a ensuite obtenu les brevets habituellement associés à la célèbre Oyster. Ce modèle, dont la forme permettait une étanchéité optimale, a durablement influencé la conception des montres étanches à venir. C'est ainsi qu'en 1927, Mercedes Gleitze a traversé la Manche à la nage avec une Rolex Oyster au poignet. 

À la suite de cet événement médiatique aux retombées considérables pour le développement de la marque, les montres étanches ont continué à évoluer jusqu'à nos jours. La Rolex Submariner, commercialisée en 1953, la Fifty Fathoms (1953) de Blancpain, ou encore la Seamaster d'Omega en 1948, en sont quelques exemples emblématiques. 

En 1960, dans le but de repousser les limites de l'étanchéité, Rolex a fixé une montre Oyster au sous-marin bathyscaphe Trieste du professeur suisse Auguste Piccard. Cette montre a battu tous les records en résistant à une profondeur de 10'916 mètres dans la fosse des Mariannes (Océan Pacifique), où la pression exercée est supérieure à une tonne par centimètre carré. La marque a réitéré cet exploit avec sa Deepsea Challenge, qui a atteint les 10'908 mètres de profondeur.

 

  1. Évolution du design

   Au-delà de leur usage initial, les montres de plongée sont désormais dotées de nombreuses complications utiles et appréciées tant par les passionnés de sports nautiques que par un public plus large. Chronographes, compteurs de boussoles, alarmes sonores... autant de fonctionnalités techniques qui ajoutent de la valeur à ces garde-temps polyvalents. 

On remarque également une tendance à l'augmentation de la taille et de l'épaisseur des modèles au fil du temps. Par exemple, chez Rolex, les modèles Submariner ou Sea-dweller des années 1960/1970/1980 (ex : 1680, 16800...) avaient une taille maximale de 40 mm voire 39mm pour la 5513, avec une certaine finesse du boîtier et des cornes. Aujourd'hui, les Rolex Submariner mesurent 41 mm et les Sea-Dweller entre 43 mm et 50 mm pour la récente Deepsea Challenge, avec des épaisseurs très importantes. 

Toutes ces évolutions de design vont dans le sens de montres plus modernes, plus résistantes et avec une étanchéité de plus en plus importante. Cela représente également le prestige de la marque et un moyen de présenter de nouvelles innovations et de se démarquer de la concurrence.

 

  1. Des matériaux innovants pour faire face à la pression

    Au fil du temps, l'utilisation de matériaux innovants a permis de combiner légèreté, résistance et esthétique. Le carbone et le titane sont devenus essentiels dans la conception des bracelets et boîtiers des montres de plongée. De plus, le verre saphir offre une résistance exceptionnelle aux chocs et aux rayures. Tous ces matériaux garantissent durabilité et résistance dans les environnements marins.

 

  1. Les montres de plonger unisexe

   Les femmes n’ont rien à envier et la tendance est à l'élégance sans compromettre la performance. Les horlogers proposent des montres de plongée plus féminines aux lignes fines et élancées, souvent ornées de diamants ou d'autres pierres précieuses. Les bracelets se veulent également sophistiqués, avec l'utilisation de matériaux nobles tels que l'or rose, l'acier brossé ou encore le cuir haut de gamme.

 

  1. L’étanchéité et résistance

   Aujourd'hui, les montres désignées comme "étanches" doivent être conformes à la norme ISO 6425 des montres de plongée, exigeant une étanchéité garantie à 100 mètres, soit 10 ATM (atmosphère). Elles doivent également avoir passé avec succès les tests requis par cette norme. Destinées à un usage quotidien courant, elles doivent résister à l'eau lors d'activités telles que la natation de courte durée. Toutefois, qu'elles indiquent une surpression ou non, elles ne sont pas adaptées à la plongée sous-marine. En revanche, les montres de plongée sont soumises à des normes plus rigoureuses spécifiquement pour la plongée en eaux profondes.

Une montre étanche à 100 mètres ne suffit pas selon les recommandations de la plupart des fabricants. Même si une montre est testée à 125 mètres alors qu'elle est étanche à 100 mètres, cela ne suffit pas. Il est recommandé d'avoir une étanchéité garantie d'au moins 200 mètres pour la plongée sous-marine. Par exemple, la Rolex Deepsea est étanche jusqu'à 3 900 mètres (390 ATM), tandis que la Deepsea Challenge atteint 11 000 mètres (1100 ATM).

 

  1. Luminescence et visibilité sous-marine

   Rolex possède sur ces montres de plongée l’affichage Chromalight qui permet une lisibilité optimale en toute circonstance. D’une couleur blanche éclatante à la lumière du jour, la matière luminescente utilisée émet une intense lueur bleue dans l’obscurité.

Exclusif à Rolex et présenté en 2008 sur le modèle Sea-Dweller et ensuite étendu au reste de la gamme en 2013, l’affichage Chromalight a bénéficié d’une optimisation en 2021 avec l’utilisation d’une nouvelle substance offrant une intensité d’émission bleue plus longue et une teinte blanche encore plus éclatante à la lumière du jour. Les performances de cette matière luminescente dépassent nettement les standards exigés par la norme horlogère.

La loupe cyclope est comme la glace de la montre, fabriquée en saphir, une matière pratiquement inrayable dont les qualités sont améliorées par un double traitement antireflet. Elle permet d’optimiser la lecture. 

 

   En conclusion, les montres de plongée représentent un mariage exceptionnel entre esthétique et fonctionnalité, une fusion d'ingénierie et de style qui transcende les profondeurs. LM Horlogerie, en tant querevendeur de montres de luxe entre autre de plongée, s'engage à offrir des pièces qui captivent les amateurs du monde entier.

 

Newer Post →

Watch

RSS
"L'Histoire Époustouflante de l'Horlogerie" : Des Origines à l'Excellence Moderne par LM Horlogerie

"L'Histoire Époustouflante de l'Horlogerie" : Des Origines à l'Excellence Moderne par LM Horlogerie

By Hugo Durantet

Découvrez l'épopée captivante de l'horlogerie grâce à la biographie. Plongez dans l'histoire des montres de luxe, des collaborations artistiques uniques, et explorez l'avenir de l'horlogerie.

Read more
L'Impact de l'Automobile sur l'Horlogerie : Une Alliance de Précision et de Style

L'Impact de l'Automobile sur l'Horlogerie : Une Alliance de Précision et de Style

By Hugo Durantet

Depuis les premières courses automobiles jusqu'aux supercars modernes, l'industrie automobile a toujours captivé les esprits par son ingéniosité et son esthétique. Cette passion pour la...

Read more